01.56.73.90.02 contact@groupe-espert.com

Dans la rubrique « je commence ma transmission », les parents associent souvent leurs enfants dans la même SCI (Société Civile Immobilière),  par soucis d’équité.

 

Pourquoi nous n’adhérons pas à cette stratégie?

 

En les associant dans une seule et même SCI, les parents obligent les enfants à avoir les mêmes intérêts,  les mêmes charges, la même vision de la gestion de la société et d’en assurer ensemble son fonctionnement.

 

Mais :

  • Seront-ils capables de s’entendre ?
  • Pourront-ils cogérer sans la moindre dispute ?
  • Auront-ils les revenus pour assurer chacun les charges leur incombant ?
  • Auront-ils les mêmes besoins de revenus ?

 

Afin de mieux comprendre cette situation, nous proposons aux parents de s’imaginer à la place des leurs enfants : auraient-ils apprécié d’être associés avec leurs propres frères et sœurs dans une SCI ?

 

A noter qu’étant donné l’impossibilité de sortir d’une SCI sans consentement des autres associés (la différence avec une indivision) une situation de blocage est potentiellement générée, tout ça alors qu’au départ on pensait créer une situation d’équité!

 

 

Pour éviter les problématiques précédentes d’autres solutions sont possibles :

  • création d’une SCI par enfant,
  • utilisations d’une SCI d’attribution,
  • création des SCI de durée courte,
  • recourir à SARL de famille avec la mise en place d’une pacte d’actionnaires,
  • faire des acquisitions en indivision…

 

Mais en répondant uniquement à ce souhait de transmettre, sans faire d’analyse patrimoniale préalable, nous courrons le risque de déplacer les problèmes sur d’autres terrains parce qu’on ne les a pas vu…