Monuments historiques

Il s’agit de la plus ancienne loi de défiscalisation puisqu’elle existe depuis plus de 100 ans. L’objectif ici est le même que la loi Malraux, à savoir entretenir le patrimoine architecturel et historique français.

Il s’agit ici d’acquérir un bien dans un immeuble classé ou inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, puis d’y réaliser des travaux pour une rénovation intégrale, suivie obligatoirement par un ABF.

Une fois les travaux terminés, l’investisseur a une obligation de détention pendant 15 ans, sans obligation toutefois de le mettre en location. Une résidence principale ou secondaire peut ainsi tout à fait faire l’objet d’un avantage fiscal en Monuments Historiques !

L’avantage fiscal ici est la possibilité de déduire l’ensemble des travaux du revenu global de l’investisseur. Si par exemple vous êtes taxé dans la tranche à 45%, 100 000€ de travaux génèrent donc 45 000€ de réduction d’impôts. Et si ces sommes proviennent de revenus fonciers, vous gagnez également 15,5% de prélèvements sociaux, soit 15 500€ supplémentaires !

Autre avantage non négligeable : les biens inscrits à l’inventaire ou classés sont transmis sans aucun droit de succession (sous réserve que les héritiers acceptent la convention de détention de 15 ans).

Votre fiscalité vous incommode ? Contactez-nous, nous vous la convertirons en patrimoine personnel à forte valeur ajoutée ! 

  

Contactez-nous

Je souhaite être rappelé

4 + 7 =

Share This